L’ancienne piste de course est un élément structurant majeur du site, et l’emblème de l’histoire équestre du site. Élément symbolique de l’histoire du site, l’anneau sera donc conservé et rénové sur sa largeur, délimité par la lice, pour rester un lieu de promenade ouvert à tous. Le deuxième anneau sera également réhabilité.

Demain

Recouvert de sable, le tracé géométrique de l’ancienne piste de course s’inscrit de manière tranchée dans le paysage. Cet effet est accentué par la présence d’une lice blanche qui marque la limite intérieure de la piste, telle qu’on les observe dans la plupart des champs de courses hippiques.

  • Son revêtement en sable est suffisamment compact pour accueillir les différents publics : piétons, coureurs, cyclistes, PMR, poussettes… La vitesse n’y est pas encouragée, la priorité étant la convivialité entre usagers lents.
  • Aux abords du Village des Paris, un revêtement type double gravillonné, assure la jonction entre la piste et les bâtiments tels que la Grande Tribune, le Pesage et la Petite Tribune, offrant à l’anneau la fonction d’élément fédérateur structurant.
  • Le pourtour de l’anneau est agrémenté, dans les limites de la largeur de la piste, de mobiliers de type bancs ou chaises longues en bois, agrès de sport, jeux, tables de pique-nique qui animent la promenade, tout en incitant à des moments de détente. La lice en plastique, actuellement en mauvais état, est remplacée par une lice en bois peinte en blanc, comme à l’origine. Implantés sur l’emprise de l’anneau, des arbustes assurent la liaison avec les lisières.

Constituant l’interface entre le site de l’hippodrome et la Forêt de Soignes, la frange sud est préservée et magnifiée de manière à valoriser l’effet de lisière et à préserver sa biodiversité.

Le projet prévoit l’aménagement de certains accès piétons devenus, par leur utilisation régulière, une situation existante de fait. Il s’agit de :

  • l’accès au niveau de la drève des Tumuli ;
  • l’accès vers la drève du Caporal dans le prolongement de la drève de l’Infante ;
  • l’accès dans le prolongement de la drève de Boondael, côté sud ;
  • l’accès dans le prolongement de la drève de Fort – Jaco.

Top