DROH!ME accueille positivement l’avis favorable majoritaire rendu par la Commission de concertation sur les demandes de permis d’urbanisme et d’environnement et en examine les conditions


Ce mercredi 18 octobre, l’avis consultatif de la Commission de concertation, remis aux autorités qui vont statuer sur les demandes des permis du projet a été rendu public.

DROH!ME entend bien démontrer au besoin sa capacité à s’adapter et à évoluer vers le meilleur équilibre pour le site et ses usagers.

 

Depuis le début de la concession en 2013, DROH!ME met tout en œuvre pour faire revivre le site de l’hippodrome d’Uccle-Boitsfort, afin que ce lieu délaissé redevienne un pôle familial et récréatif majeur pour Bruxelles. Depuis 5 ans, l’équipe DROH !ME s’est entouré d’experts en matière de mobilité, lumière, environnement et travaille d’arrache-pied pour délivrer un projet en totale adéquation avec les prescrits du cahier des charges de la Région.

 

Pour ce faire, DROH!ME Melting Park a mis sur pied un programme équilibré en terme d’activités et autosuffisant. Il proposera sur l’ensemble du site des activités ludiques, pédagogiques et récréatives organisées autour de 5 thèmes : la nature, le sport, la culture, l’éducation et la détente. La majorité des activités sur le site seront gratuites. Ainsi, il sera possible de profiter librement d’une plaine de jeux régionale, une Maison de la Forêt, des agrès sportifs, d’un anneau de courses réhabilité, une Maison du sport, des terrains multi-sports ou blocs d’escalade, ainsi qu’une série de journées thématiques grand public telles que la Journée de la Pomme, la Journée de la Forêt de Soignes, les Journées du patrimoines… Au travers ce mix de différentes expériences, DROH!ME Melting Park a pour vocation d’être un véritable créateur de liens sociaux entre différentes générations et milieux, de convivialité et d’émotions.

 

Cet avis favorable majoritaire sous condition bien que consultatif est un acte officiel. Il est l’occasion pour DROH !ME de convaincre de sa capacité à gérer et à s’adapter pour s’intégrer dans son environnement, tant social que naturel.


Retour sur la Procédure

Pour rappel, la réhabilitation du site de l’Hippodrome est une initiative de la Région de Bruxelles-Capitale. Consciente de la vocation et du potentiel du site classé et laissé à l’abandon pendant plus d’une vingtaine d’années, elle lance un appel d’offre en 2012 pour développer un parc accessible à tous, avec des activités récréatives, éducatives et culturelles qui s’intègrent harmonieusement pour incarner une Porte d’entrée vers la Forêt de Soignes.

En 2014, sur les 7 projets introduits, DROH!ME Melting Park est retenu par la Région pour son profil totalement intégré au site, tant dans son aspect patrimonial qu’environnemental. Un projet qui satisfait le cahier des charges imposé par la Région.

 

Un projet de réhabilitation qui s’est construit en prenant en compte l’ensemble des parties prenantes:

  • A ce jour, 9 réunions d’informations publiques ont été organisées à l’initiative de DROH!ME afin d’écouter, d’informer et rassurer les usagers, les riverains et tous les Bruxellois concernés par le devenir du site.
  • Un site internet a été mis en place afin de permettre une interface d’échanges transparents sur les vocations et les avancements du projet. Une plateforme consultable par tous en tout temps.
  • En 2014, nous avons permis la réouverture physique du site de l’Hippodrome, dont l’accès se fait désormais en toute sécurité, notamment par l’entrée principale et historique du site, qui donne sur un Point d’information vers les équipes qui portent le projet de réhabilitation.

 

Par ailleurs, le projet DROH!ME Melting Park a fait l’objet d’une étude d’incidences, réalisée par le bureau d’étude indépendant Aries, afin de déterminer ses impacts sur l’environnement. Cette étude a été suivie, comme le veut la réglementation, par un comité d’accompagnement composé de Bruxelles Développement Urbain, Bruxelles Environnement, Direction des Monument et Site, Bruxelles Mobilité, Vivaqua, la STIB et City Dév ainsi que les Communes d’Uccle, Watermael-Boitsfort et Bruxelles Ville. Plus d’une centaine de réunions avec toutes ces administrations en découlent.

 

Cette étude confirme la pertinence du projet au final, et a émis  plus de 300 recommandations afin de réduire l’impact de ce dernier sur des aspects tels que la mobilité, l’environnement sonore, la programmation… Ainsi, les équipes de DROH!ME, entourées de nombreux experts, se sont attelées à analyser et amender le projet afin de réduire ses effets sur l’environnement. Suite aux recommandations de l’étude d’incidences, DROH !ME a déposé des demandes de permis amendés en août 2017, qui font aujourd’hui l’objet d’un avis favorable majoritaire sous conditions.

L’équipe DROH!ME