FAQ

01. Le projet DROH!ME

DROH!ME, c’est quoi ?
DROH!ME Melting Park est une nouvelle génération de parc, qui se veut avant tout actif, intergénérationnel et tourné vers la nature. Cette ambition se déclinera au travers des 5 thèmes du parc : le sport, la culture, la nature, la pédagogie active et la détente. Cette combinaison d'offre en fait un concept unique et précurseur en Europe.

La réhabilitation du site de l’hippodrome est une initiative de la Région qui a lancé un appel à projet en 2014. Le groupe VO, entouré dès le départ par de nombreux acteurs compétents dont les bureaux Art&Build et JNC, l’a remporté en proposant ce projet totalement intégré au site, respectant le cahier des charges de la Région et du patrimoine architectural et environnemental des lieux. Il représentait une opportunité d’assainissement, d’embellissement et préservation du site de l’hippodrome, qui était devenu un chancre abandonné depuis 20 ans.

Le projet DROH!ME Melting Park s’est donc développé dans le cadre d’un partenariat Privé / Public (PPP) avec la Région qui finance la restauration des bâtiments (la grande tribune, la petite tribune, le pesage et la tour des départs), co-finance la plaine de jeux et participe à la subvention FEDER.

Conformément au cahier des charges, qui stipule que le projet doit être autoporteur financièrement, ce dernier prévoit des activités gratuites et des activités payantes.
Qu’est ce que DROH!ME n’est pas ?
DROH!ME n’est pas un «Disneyland» .

Rien dans le projet ne s’en rapproche : ni le public visé, ni le type d’activité, ni les infrastructures.

Les sources d’inspiration du projet sont des parcs et espaces verts, tel que le parc Mosaïque à Lille, le jardin d’acclimatation à Paris les jardins de Chaumont , etc …

Les valeurs du projet sont la préservation de l’environnement et du patrimoine, l’ouverture et l’accessibilité, la promotion du développement durable, l’innovation, la citoyenneté, la pédagogie, l’économie circulaire...
Pourquoi VO Groupe a-t-il remporté l’appel à projets de la Région Bruxelloise ?
Le site de l’hippodrome est une propriété régionale. La Région, via la SAF (société d’acquisition foncière de la RBC, devenue la SAU – société d’aménagement urbain), a lancé un appel à projet en 2012 pour l’attribution d’une concession visant à la réhabilitation de cet espace de 32 Ha en parc d’activité dédié aux familles. Le site a toujours été un lieu de divertissement, depuis 1875 et l’est resté même après la fin des activités de l’hippodrome : golf, cirque, restaurant, brocantes, restaurant, départ de des 10 km d’Uccle...

Le cahier des charges de cet appel à projet publié à l’époque précisait les activités que la Région souhaitait y voir se développer : diversité du contenu des activités, occupation complète du site, accessibilité à un très large public multigénérationnel, projet autoporteur financièrement.

Le projet de DROH!ME Melting Park, présenté par VO, a été sélectionné par la SAF parmi 7 dossiers de candidature. La SAF a estimé qu’il répondait le mieux au cahier des charges puisqu’il intégrait une valorisation du patrimoine, le respect de l’environnement, une ouverture au plus grand nombre ainsi qu’une approche durable et pérenne de la gestion du site.

DROH!ME dispose donc, depuis juillet 2014, d’une concession de 15 ans sur le site pour le gérer et y développer un projet ambitieux et novateur.
Combien de temps dure la concession du site ?
La concession a débuté le 1er juillet 2014, dure 15 ans (jusqu’en 2029) et son renouvellement sera soumis à appel d’offre.

La Région reste propriétaire du site pendant la concession et deviendra propriétaire de tous les aménagements réalisés par DROH!ME pendant cette concession. DROH!ME ne dispose d’aucun droit réel sur ces constructions.

Vu les délais d’obtention des permis, la durée d’exploitation sera limitée à 11 ou 12 années. Les investissements que DROH!ME fera dans le cadre du projet ne pourront pas être amortis sur cette durée. Le contrat entre DROH!ME et la SAU prévoit donc que les investissements non amortis à la date de la fin de la concession seront repris par la SAU ou par le nouveau concessionnaire désigné.
À combien l’indemnité octroyée à DROH!ME s’élèverait-t-elle si le contrat actuel n’est pas reconduit après 15 ans ?
Les montants investis par DROH!ME reviendront à la Région en fin de concession.
Considérant l’ensemble de ces éléments et en particulier la courte durée de la concession, la convention passée entre DROH!ME et la SAU prévoit qu’en fin de concession, le repreneur reprendra les infrastructures à leur valeur comptable. Le montant de la reprise correspond aux investissements non amortis que DROH!ME aura réalisés. Ces derniers auront fait l’objet d’un accord préalable avec la SAF.
Qui sont les partenaires du projet ?
Le projet de réhabilitation se développe dans le cadre d’un partenariat public / privé entre : la Société d’Aménagement Urbain (SAU – anciennement Société d’acquisition foncière - SAF) emphythéote du site, la société anonyme DROH!ME Invest, dédiée au développement du projet et à son exploitation, et Bruxelles Environnement, qui intervient à plusieurs niveaux de la réhabilitation : la co-programmation et co-gestion de la Maison de la forêt avec DROH!ME, le co-développement et le co-financement de la plaine de jeux d’envergure régionale et la co-gestion des parties boisées du site.

D’autre part, DROH!ME s’est entouré de professionnels de renom pour développer le Melting Park.
Pour l’architecture : Art & Build
Pour l’aménagement paysagé : JNC international
Pour les techniques spéciales : JZH Partners et Ismaël Daoud
Pour les conseiller PEB : JZH Partners et GENII sprl
Pour la stabilité – JZH Partners

L’équipe travaille également avec des sous-traitants et consultants, parmi eux : Capnetwork (conseils financiers), Ipa Agency (suivi procédure FEDER), Sport Interface (pôle sports), ECORES (accompagnement processus de concertation), Aliwen (études des arbres), Citytools (programme life), Metrolab : recherche universitaire pluridisciplinaire sur le projet DROH!ME (économie, urbanisme, architecture, environnement)...

Les associations et comités : DROH!ME est en contact et en dialogue avec divers associations et comités intéressés ou concernés par le projet. Ces contacts remontent, pour certains, à l’élaboration du dossier de base (en 2012). Parmi eux : Natagora (contacts et échanges sur les questions nature), l’Association des amis de la Forêt de Soignes, Tournesol asbl, le Centre culturel de la Venerie, les représentants des 5 autres portes de la Forêt de Soignes (Groenendael, Tervuren, Château de la Hulpe, Rouge Cloître, Jezus-Eik), les Comités de quartiers locaux et les Services Culture & Sports des communes d’Uccle, Watermael-Boitsfort, Bruxelles Ville, Ixelles.
Quelle est la philosophie des partenaires du projet ?
Ces partenaires co-construisent avec DROH!ME, le projet de Melting Park. Leur connaissance et leurs expériences enrichissent en effet le développement du projet. Celui-ci a ainsi évolué depuis les premières rencontres, pour tenir compte d’apports, idées, remarques concernant le projet.

Ainsi par exemple, des activités ont été déplacées sur le site, afin de préserver la calme et la quiétude du côté de la Forêt.

02. L’accessibilité au site

L’accès au site est-il libre ?
Le site est accessible gratuitement. Il ne sera pas clôturé, même si ses accès seront organisés (piétons, cycliste, voiture, livraisons, …). En fonction des activités, certaines parties du site peuvent faire l’objet de contrôle d’accès tout en conservant l’accès au reste du site.
Quelles activités seront gratuites et payantes ?
Les promeneurs, les joggeurs et cyclistes, auront toujours accès librement à l’anneau de l’hippodrome, le village des paris, la zone écuries ainsi qu’aux 33 hectares de promenade. De même, la Maison de la Forêt construite en bordure de piste à la lisière de forêt sera libre d’accès et mettra à disposition des promeneurs et personnes intéressées des informations sur la Forêt.

Pailleurs, conformément au cahier des charges qui stipule que le projet doit être autoporteur financièrement, le projet prévoit certaines activités payantes.

Les activités payantes :
Dans la zone multi-sport : le golf, la patinoire, le mini-golf ainsi que les installations de fitness extérieures situées dans la zone multi-sport.

Un pass permettra d’accéder au belvédère, au parcours des cimes et aux installations sportives payantes pour une somme forfaitaire adaptée.

Les activités gratuites :
Dans la zone multi-sport : les terrains multisport, les blocs d’escalade l’anneau et ses agrès, le skate park ….

La nouvelle plaine de jeux régionale développée en partenariat avec Bruxelles Environnement sera également gratuite.

Quelles seront les heures d’ouvertures ?
Des heures d’ouvertures prévisionnelles ont été établies et seront sujettes à des réajustements d’ici à l’ouverture définitive de DROH ! ME Melting Park. Voir tableau ci-dessous.
Quid de l’accès pour les promeneurs et coureurs ?
Le site est aujourd’hui fréquenté par un grand nombre de promeneurs et coureurs. La piste sera réhabilitée, tout en conservant un revêtement de sable, . Son accès gratuit sera maintenu.

Concernant les coureurs en particulier, le projet prévoit d’installer un marquage le long de l’anneau indiquant les distances parcourues. De même, la Maison du sport sera équipée de douches, vestiaires et casiers, qui pourront être utilisés par les coureurs, marcheurs et autres sportifs .
En tant que cycliste, est-ce que je pourrai accéder au site ?
Les cyclistes peuvent accéder et traverser le parc. Le piéton reste cependant prioritaire. Le recouvrement de la piste (sable stabilisé) permet, comme aujourd’hui, une excellente circulation cycliste.

La Région aménagera prochainement un itinéraire Cycliste Régional reliant l’Est à l’Ouest de Bruxelles. Cet itinéraire longera l’hippodrome ou le traversera et permettra donc une accessibilité aisée à vélo à la forêt et la chaussée de la Hulpe.

Le Melting Park ambitionne de devenir un point de référence pour les cyclistes et un lieu de départ pour des ballades en en forêt. Le projet prévoit en effet d’accueillir un centre de service dédié au vélo : information, location, réparation, , ….

Sur le site, seule la zone du village des paris, espace d’exposition, de marché, etc .., sera réservée aux piétons. Les cyclistes seront invités à poser pied à terre s’ils souhaitent la traverser.

Concernant le stationnement, 136 emplacements pour vélos seront installés en 8 endroits du site.

Enfin, la zone sport accueillera un ‘ little Bike Paradise ’, espace plane pouvant être de modules temporaires, qui permettra aux jeunes cyclistes d’apprendre ou perfectionner leur conduite à vélo.
Les chiens devront-ils être tenus en laisse ?
Afin d’assurer la cohabitation entre l’ensemble des usagers du Melting park, les chiens devront être tenus en laisse. Ceci permettra d’assurer également leur sécurité, les empêchant d’accéder au terrain de golf.
Les chevaux seront-ils admis sur le site ?
L’accueil des cavaliers et des chevaux est prévu, moyennant l’organisation de la cohabitation avec les autres usagers en toute sécurité (notamment par la fixation d’horaires).

Le site sera prochainement équipé de barres permettant d’attacher les chevaux en des lieux clés.

Dans le cadre des activités programmées sur le site, DROH ! ME organise, dès le printemps 2016, des ballades à poney le long de l’anneau.
Quel accès pour les personnes à mobilité réduite ?
Le Melting Park se veut accessible aux personnes à mobilité réduite.
Le revêtement de la piste permet leur déplacement et des itinéraires à pente douce sont prévus pour permettre les déplacements à travers tout le site.
Les bâtiments sont dans l’ensemble accessibles : la Maison de la foret, le resto locavore, le rez de chaussée de la brasserie du pesage, les sanitaires, la Maison du sport, le rez de la Grande tribune,….
Qu’est-il prévu en matière de sécurité et de gardiennage ?
Le site sera surveillé et un concierge aura son logement au dessus du resto locavore, au 2ème étage de l’ancienne Maison forestière.

03. Le public cible

Quel est le public visé par le projet ?
DROH ! ME Melting Park s’adresse en premier lieu à un public multigénérationnel et familial de 0 à 99 ans.

Et aussi, aux urbains actifs en recherche d’un lieu de détente, de sport, de dépaysement, seul ou entre amis, … aux groupes scolaires et aux entreprises qui pourront également profiter du site, via les locations de locaux et une programmation d’activités dédiées.
Quid de la mixité sociale ?
Le Melting park est ouvert au plus grand nombre et vise un public régional et au-delà.
Cette ouverture est requise dans le cahier des charges de la Région et fait partie des objectifs du Melting Park. Pour rappel, l’accès au site est gratuit et un grand nombre d’activités le sont également.

04. La gestion de la mobilité

Quels sont les aménagements prévus en matière de mobilité et d’accessibilité du site ?
L’entrée principale est réouverte aux piétons. Les sentiers menant en foret sont canalisés.
Le projet prévoit 136 places de vélos répartis en 8 endroits sur le site. Les cyclistes sont peuvent accéder au site et le traverser.
Le projet prévoit également 519 places de stationnement, dont 401 dans le grand parking. Cette capacité permet d’accueillir les voitures attendues en situation classique. Les accès existants sont maintenus.

DROH ! ME élabore actuellement un plan de mobilité favorisant les modes de déplacement doux , transport en commun et co-voiturage, visant à gérer l’accessibilité au site en toute circonstance et à limiter l’impact sur le voisinage (congestion, stationnement en voirie).

Un responsable mobilité sera chargé de monitorer l’accessibilité, d’anticiper les situations et de prendre toutes mesures nécessaires en cas d’affluence.). Ces recommandations seront examinées pendant l’étude d’incidences sur l’environnement. Des comptages ont déjà été réalisés sur la chaussée de la Hulpe par Bruxelles Mobilité. Ces données seront complétées par des comptages pendant l’étude d’incidences sur l’environnement pour avoir une vue complète des flux et ainsi évaluer l’impact du projet sur la situation existante.

Il est évident que les mesures de gestion en matière de mobilité devront être coordonnées et mises en œuvre par DROH ! ME et les différentes autorités publiques concernées : la Région (Bruxelles Mobilité), les 3 communes (Uccle, Watermael Boitsfort, Bruxelles-Ville), la STIB, la SNCB, … DROH ! ME est déjà en discussion avec ces autorités.

Bruxelles Mobilité prévoit d’aménager un itinéraire cycliste régional reliant Uccle à Boitsfort qui desservira le site. Cet itinéraire pourrait traverser le site.

En plus des lignes 41 et 25 à proximité du site, la STIB peut adapter la fréquence des trams 94 en fonction des besoins. Des mesures sont également envisageables lors d’activités sur le site (billet conjoint, navette,…). Une ligne de bus supplémentaire est également à l’étude. 
Il y a deux gares SNCB, à proximité directe, qui vont bénéficier de la mise en œuvre du plan RER.

Des contacts sont pris avec Villo, Cambio et zen car pour implanter des stations sur le site, qui profiteraient également au quartier.
Des accords ont déjà été passés avec 3 bureaux voisins, chaussée de la Hulpe, pour utiliser leurs parkings en complément.
Combien de places de parkings sont-elles prévues ?
Concernant les accès en voiture au site, le projet conserve les accès existants en améliorant leur jonction avec la voirie.

Le projet propose de maintenir les parkings actuels. Afin de limiter l’impact automobile au centre du site, le parking du golf sera réduit. En compensation et afin de maintenir l’accès voiture en bordure de site, deux zones de stationnement pour tous les usagers du site sont prévues en bordure de voirie. Le projet propose un nombre de places de stationnement suffisantes pour accueillir les voitures de manière quotidienne.

519 places de parking sont prévues, dont 13 pour les personnes à mobilité réduite. Ce nombre reste sensiblement similaire à celui actuel.

Pour les périodes de plus forte fréquentation (activité, beau temps, ..), des mesures seront prises telles que l’incitation à utiliser d’autres modes de déplacement ‘marche, vélo, carsharing et transport en commun, des places réservées pour le co-voiturage et la mise à disposition de parkings avoisinants.
Pourquoi réduire le nombre de places de parkings du golf ?
Le parking du golf est réduit pour s’intégrer au mieux au projet, le centre de l’anneau étant consacré aux visiteurs piétons et cyclistes.
Le parking du golf est conservé avec des places dédiées notamment aux PMR, dépose- minutes. Les golfeurs pourront utilisés les autres parkings du site. Un éclairage offrira des cheminements
Et le nombre de casiers sera adapté à la demande.
Où se situeront les accès voitures sur le site ?
Les accès pour les voitures correspondent aux accès existants du site, à savoir :
- Accès au grand parking
- Accès par l’entrée du golf
- Accès au niveau de l’ancienne maison forestière. Ce dernier étant légèrement décalé pour améliorer sa visibilité.
Quels sont les accès piétons ?
Le site est prioritairement accessible aux piétons et aux cyclistes (mobilité douce). Les piétons sont prioritaires par rapport aux autres modes de déplacement (vélos et voitures).

Les accès piétonniers actuels du site sont conservés. et plusieurs sentiers créées par une l’utilisation récurrente des promeneurs, sont concrétisés afin de confirmer les accès en forêt tout en la protégeant des piétinements. La circulation piétonnière sur le site pourra être ponctuellement modifiée en cas de besoins lors d’activités ponctuelles par exemple, tout en conservant le site accessible dans son ensemble.
Quels sont les accès vélos sur le site ?
Les accès pour les cyclistes sont identiques aux accès piétons, excepté en deux endroits où la déclivité du terrain ne le permet pas. L’entièreté du site est accessible aux vélos excepté dans le village des paris où les cyclistes seront invités à poser le pied à terre. 136 places de stationnement pour les vélos sont prévues sur le site à 8 endroits différents du site.
Prévoyez-vous suffisamment de places de parkings en fonction de la fréquentation attendue ?
Oui, le projet prévoit une capacité de parkings suffisante pour l’activité du site en vitesse de croisière. En cas de pics de fréquentation du site, d’autres mesures seront prises : augmentation de l’offre en transport en commun, co-voiturage, parkings avoisinants, parkings de délestage avec navettes, incitants pour les visiteurs optant pour la mobilité douce et transport en commun, …
Le parking sera-t-il payant ?
Oui il sera payant, avec une politique tarifaire adaptée. Cette politique tarifaire doit s’accordée avec la politique de stationnement en dehors du site. Une coordination sera établie avec les communes et l’Agence de stationnement régionale.
Quels sont les pics de fréquentation attendus ?
Voir fiche chiffres (voir si on met cette info dans les FAQ)
Quid de l’utilisation de la drève des Renards, en pleine forêt ?
Le projet ne prévoit pas d’utiliser la drève des Renards, laquelle est par ailleurs en dehors du périmètre de la concession.
Quid de l’avenue de l’hippodrome ?
L’étude d’incidences sur l’environnement pourrait étudier cet accès comme une alternative ponctuelle de sortie du site.

05. La gestion de l’environnement & la durabilité

Qu’est-ce que le classement Natura 2000
Une partie du site de l’hippodrome d’Uccle - Boitsfort fait l’objet d’un classement au patrimoine et d’un classement Natura 2000. Et l’ensemble du site fait partie du périmètre de classement au patrimoine de la Forêt de Soignes.

Le projet DROH !ME a donc été conçu dans le respect des contraintes inhérentes à ces classements.

Les incidences du projet, notamment en matière de mobilité et de bruit, seront étudiées en profondeur dans le cadre d’une étude d’incidences sur l’environnement. De même, une évaluation appropriée des incidences sur Natura 2000 sera réalisée conformément à l’ordonnance Nature.

L’hippodrome est soumis à la directive Natura 2000 en tant que territoire en lisière de la forêt de Soignes.
Quel est le rôle du site de l’hippodrome en tant que porte d’entrée de la Foret de Soignes ?
L’Hippodrome a été identifié par les 3 Régions gestionnaires de la Forêt de Soignes comme une des 6 portes d’entrée de la forêt de Soignes. Le site a donc un rôle à jouer en tant que « porte » pour accueillir et informer les publics de promeneurs et désengorger la forêt. Chaque porte a son propre thème. Le site de l’hippodrome est contraint de proposer une zone mixte pour des événements culturels, récréatifs, sportifs et horeca.

Le projet prévoit un aménagement et un programme d’activités progressifs partant de la zone urbaine vers la forêt, en installant en bordure de ville les activités les plus animées en termes de fréquentation et d’éclairage : animations, brasserie, restaurant, plaine de jeux régionale, zone sport, ... Les zones proches de la forêt accueilleront quant à elles les activités les plus calmes : espace jeux nature, accrobranche, jardins d’exposition de Landart, pic nic, etc … .

De même, la Maison de la Forêt dédiée à l’information des visiteurs de la Forêt, sera installée en lisière de forêt, en bordure de piste. Financée totalement par le subside FEDER, cette maison offrira un lieu d’information sur la nature et la Forêt dont le concept sera développé et géré par Bruxelles Environnement et les associations nature. Cet unique nouveau bâtiment sera construit essentiellement en bois et verre et sera totalement intégré au site. Un belvédère des cimes, tour d’observation en matériaux durables, sera également construit au point haut du double anneau et constituera un lieu d’observation de la Forêt, offrant une vue à 360° sur la ville et la forêt.
Quelle est la vision du projet DROH ! ME en matière de gestion environnementale et durable du site ?
Le site est classé Natura 2000 et constitue une zone de protection de captage d’eau (source du Bois de la Cambre).

La gestion des aspects environnementaux fera l’objet d’un plan de gestion globale du site élaboré en marge de l’étude d’incidences sur l’environnement. Sur base des et recommandations de celle – ci (remises en janvier 2017), en particulier concernant les aspects de Natura 2000, ce plan organisera la gestion des déchets, de l’eau, du sol, de l’énergie, du bruit, des vibrations, etc.

Par ailleurs, le projet se veut totalement durable. Des mesures de protections de la faune et de la flore sont ainsi prises, notamment pour les chauves-souris. Les éclairages du site et les grilles de protection du golf seront étudiés pour éviter les impacts sur les chauves-souris.

Dès aujourd’hui, DROH ! ME a mis en pace des mesures de gestion écologique du golf et ambitionne de faire éco-labelliser le golf en 2016. DROH !ME visera d’autres label pour ses activités et la gestion globale du site.

Enfin, DROH ! ME accueille régulièrement des stagiaires eco – conseillers, met en place une green-team et engage un gestionnaire de site dont l’une des missions sera notamment de veiller à sa gestion environnementale.
Rentabilité et écologie : est-ce conciliable ?
Le projet Melting Park se veut en accord avec les objectifs de conservation, tant patrimoniaux qu’environnementaux du site. C’est notamment pour ces raisons que la SAU (anciennement SAF) a sélectionné le projet DROH ! ME.

DROH ! ME a introduit les demandes de permis d’urbanisme et d’environnement. Dans ce cadre, une étude d’incidences environnementales examinera les impacts du projet sur la mobilité, la faune et la flore, le bruit, la qualité de l’air, du sol et de l’eau, etc.

Il y a lieu de préciser que cette étude, d’une durée de 6 mois, sera réalisée par un bureau d’étude indépendant agrée et suivie par un comité d’accompagnement regroupant les administrations communales (Uccle, Ville de Bruxelles et Watermael-Boitsfort) et régionales concernées (urbanisme, patrimoine, environnement, mobilité , …). Cette étude sera complétée d’une évaluation appropriée des incidences sur Natura 2000.

Les permis seront délivrés, pour un projet amendé tenant compte des résultats de ces études ,des consultations publiques et des avis des différentes instances consultées. Des conditions particulières en matière d’horaires, de bruit, d’accessibilité, etc. visant à réduire les impacts, qu’ils soient environnementaux ou patrimoniaux, pourront y être prévues.

Il y a lieu de préciser que depuis le début de la concession, DROH ! ME a déjà pris des mesures visant à préserver l’environnement : diminution drastique des pesticides sur le golf, introduction de zones à fauche tardive sur le parcours, introduction de plantes mellifères, etc .
Que comptez-vous faire en matière de gestion des déchets ?
Un plan de gestion des déchets sera prévu dans le plan de gestion global du site. Des nombreuses poubelles permettant le tri seront notamment implantées sur le site, une sensibilisation sera faite. La zone logistique sera consacrée à la centralisation des déchets du site, à leur gestion (tri, stockage) et à leur évacuation.

Un compost est déjà installé sur le site aujourd’hui, alimenté par des déchets verts et les déchets alimentaires du restaurant du golf. Le compost est réutilisé sur le site.
Qu’est-il prévu en matière d’abattage d’arbres ?
21 arbres « remarquables » de l’inventaire scientifique des monuments et sites sont signalés sur le périmètre du site de l’hippodrome de Boitsfort.







En matière d’abattage d’arbres il y a lieu de différencier :

1. L’abattage d’arbres pour des raisons de sécurité
DROH ! ME, en tant que gestionnaire du site, a fait réaliser une expertise de plusieurs arbres sur l’ensemble du site de l’hippodrome par le bureau d’expertise Aliwen de l’ULB qui fait un suivi phytosanitaire de plusieurs arbres de l’hippodrome depuis 2004.

Le rapport a démontré que 12 arbres dépérissant présentaient de réels risques de chutes et étaient donc dangereux pour les usagers du site et, pour les golfeurs notamment.

Par conséquent, DROH ! ME a introduit une demande de permis d’abattage auprès de la Direction de l’urbanisme de la Région.

Après examen, cette dernière a confirmé la nécessité d’abattage et a délivré un permis le 9 septembre 2015 pour l’abattage de 11 arbres.

La Région a demandé que le 12ème, un chêne vétéran, fasse l’objet d’études complémentaires. Il est ressorti de cet examen que le chêne dont il est question pouvait être maintenu, moyennant la mise en place de mesures de sauvegarde et de protection.

Suite à la délivrance du permis du 9 septembre 2015, 4 arbres ont été abattus derrière la grande tribune dans le village des Paris, en novembre 2015 et, en janvier 2016, 6 arbres sur le parcours du golf (le 7ème étant tombé tout seul entre temps). Donc au total, sur un permis d’abattage de 12 arbres, seulement 10 arbres ont été abattus.

Afin d’informer les usagers du site de ces abattages, DROH ! ME a affiché le permis délivré et des affiches le long de l’anneau expliquant les raisons de cet abattage.

Par ailleurs, deux arbres (dont l’un faisait l’objet du permis d’abattage) sont tombés naturellement sur le parcours de golf n’endommageant qu’un sac de golf et ne causant heureusement aucun blessé.

2. La plantation et l’abattage d’arbres inhérents au projet paysager de DROH ! ME Melting Park
Sur un ensemble de plus de 2.000 arbres, le projet prévoit la plantation de plus de 190 arbres et l’abattage de 102 arbres. Ces abattages, nécessaires dans le cadre de la gestion paysagère, concernent essentiellement des sujets sans grande valeur environnementale et/ou paysagère, ou encore des sujets d’anciennes haies de chamaecyparis non entretenues. La carence de gestion du site a, en effet, permis à certaines plantations de se développer en dehors d’un cadre paysager.

Plus de 60 % des sujets à abattre ont une circonférence inférieure à 60 cm (soit 20 cm de diamètre).

Le projet d’aménagement prévoit la plantation de nombreux nouveaux arbres (plus de 190 arbres) dans le cadre du projet, et des massifs plantés d’arbustes.

Les interventions de plantations neuves sont effectuées aux abords directs des bâtiments et des espaces nouvellement aménagés (aire sportive, cour, aire de stationnement, terrasses et esplanades) par la création de haies séparatives, couvre - sol, massifs arbustifs, arbres de position ou d’alignement, prairie fleurie).

3. Et enfin la demande d’abattage de Bruxelles Environnement – qui est totalement indépendant du projet DROH ! ME. Bruxelles Environnement a introduit et reçu une demande de permis d’abattage pour 43 arbres dans double anneau. Ce permis est motivé par le danger que représentent ces hêtres bicentenaires, compte tenu de l’activité prévue dans cette zone et dans le cadre de leur programme de régénération de la foret. Une étude sanitaire cofinancée par Bruxelles Environnement et DROH ! ME identifie de manière plus précise les arbres qui seront à abattre et lesquels peuvent être conservés. L’objectif est d’en faire un espace didactique sur la régénération de la Forêt.
Le projet prévoit-il la création d’un potager et d’un verger ?
La Maison forestière était anciennement bordée d’un verger. Ce dernier sera réhabilité et réaménagé par des plantations d’arbres fruitiers.

Dans l’immédiat, DROH ! ME programme d’aménager en partenariat avec le secteur associatif local un potager sur le site qui permettra l’alimentation du restaurant existant . Il permettra également d’informer les visiteurs.
Quid de l’impact sur la nature de l’augmentation de la fréquentation de la forêt de Soignes aux abords de l’hippodrome ?
Le site est identifié comme l’un des cinq portes de la forêt de Soignes par le schéma de structure de la Forêt de Soignes, co-réalisé par les 3 régions gestionnaires de cette foret. Cette identification implique que le site joue un « rôle » tampon entre la ville et la forêt en retenant les visiteurs sur le parc DROH ! ME grâce aux activités et services proposées, désengorgeant ainsi la forêt. Les activités récréatives sont donc concentrées au sein de l’hippodrome, laissant la Foret de Soignes réservées à la promenade.

Implantée au sein du site, la Maison de la Foret a également pour objectif d’informer et de sensibiliser les promeneurs de la Foret à son respect.

La fréquentation de la forêt de Soignes ne sera pas augmentée en matière de voitures, puisque le projet utilise les parkings existants ou en crée en bordure de site, côté voirie.

D’autre part, la règlementation en Foret de Soignes impose les promeneurs à rester sur les chemins.

Enfin, le schéma de structure de la Foret de Soignes identifie de nombreux chemins piétons, cyclistes et pour cavalier aux abords du site.
Quelles mesures seront prises pour limiter les dégâts potentiels ?
La gestion des parties boisées du site se fera dans le cadre d’un accord avec Bruxelles Environnement, en concertation entre DROH ! ME et Bruxelles Environnement.

Ainsi, les zones dans lesquelles le Melting Park ne prévoit aucune intervention seront gérées par Bruxelles Environnement et ne seront pas nécessairement accessibles au public. Les autres zones le seront par DROH ! ME. La gestion se fera en tenant compte des objectifs de conservation de Natura 2000 et du projet DROH ! ME.

A ce jour de nombreux chemins ont été créés « illégalement » par le passage des promeneurs entre la forêt et le site. Le projet identifie les itinéraires clés entre site et forêt, les aménage et les régularise. Les promeneurs sont ainsi canalisés et évitent de piétiner des zones qui ne devraient pas l’être.
Qu’entendez-vous par l’économie circulaire dans une perspective de développement durable ?
DROH ! ME remet un projet afin de bénéficier d’un accompagnement ad hoc d’une structure (Irisphère) spécialisée en économie circulaire qui regroupe ECORES, Lateral Thinking Factory et Greenloop afin de développer un projet d’économie circulaire pour le site.

Au travers notamment de :
- La réutilisation des matériaux de démolition sur le site (bois des écuries, briques, …) ou renvoyé vers des filières spécifiques pour ce qui n’est pas réutilisable sur le site,
- l’usage (location) plutôt que de la propriété des matériaux (exemple : luminaires , matériel d’entretien.),
- la transformation des arbres coupés pour une réutilisation sur le site (banc, table, sculpture, copeaux pour espace jeu, …),
- la réutilisation des déchets des restaurants,
- l’approche du potager à l’assiette,
- le recours aux services et aux fournitures d’entreprises locales ou proches,
La conception des infrastructures, aménagements, services, etc .. en tenant compte le plus en amont possible de l’ensemble de la chaîne de consommation dans l’objectif de favoriser à toutes les étapes la réutilisation.

06. La préservation du patrimoine

Comment le site va-t-il être géré en matière de patrimoine architectural ?
L’hippodrome est couvert par le classement du site de la Foret de Soignes. L’enveloppe des bâtiments est dès lors considérée comme classée.
Cela permet de conserver la valeur patrimoniale du site et présente certaines contraintes/ opportunités pour le développement du projet.

Une étude, réalisée par le bureau d’architecte et ingénieur Origine en 2005, identifie la valeur patrimoniale des bâtiments présents sur le site, les classant de sans interêt patrimoniale à haute valeur patrimoniale.
Au niveau patrimonial architectural, les bâtiments avec une haute valeur patrimoniale sont par exemple : les grande et petite tribunes, , le pesage et certaines écuries. Optant en priorité pour la valorisation et l’utilisation du patrimoine existant, le projet vise à réhabiliter et restaurer les bâtiments existants, dans le cadre du partenariat avec la Région afin de les revaloriser et maintenir l’âme de l’hippodrome.

Les nouvelles constructions sur le site seront : l’extension de la maison forestière, la maison de la forêt, le Belvédère des cimes (structure ouverte non chauffée), le Dojo (structure légère type toile/ bois ), et l’extension de la grande tribune. Leur architecture se veut contemporaine et intégrée au site, respectant l’équilibre avec les bâtiments existants.

En matière d’infrastructures, le projet prévoit : une zone sportive, (patinoire synthétique, mini-golf, 2 terrains multisport, zone de fitness multigénérationnel et un skate park), un espace jeux pour le Pesage, la Plaine de jeux régionale, les parkings, le parcours de cimes (type ’accrocbranche’), et quelques éléments sur la piste : bancs, jeux isolées, agrès fitness, tables de pic-nic.

Top