Édifié en 1900 par l’architecte François Kips, le bâtiment du Pesage était le lieu où les jockeys étaient pesés et lestés pour qu’ils aient le même poids pendant la course. Dès 1942, l’architecte Paul Breydel dote le site de plusieurs bâtiments et annexes modernistes dont, en 1951, la fameuse annexe du Pesage.

Ouvert dès le 20 septembre, le Pesage retrouve aujourd’hui une seconde jeunesse, pour devenir un restaurant familial.

Décoré par l’architecte d’intérieur Lionel Jadot, qui a su sublimer les lignes harmonieuses du bâtiment d’antan, le Pesage se réjouit de vous accueillir, en famille ou entre amis, pour partager des moments précieux de convivialité et de plaisirs de bouche.

www.lepesage.be

Hier

À l’époque du champ de courses, le Pesage abritait les balances pour peser les jockeys avec leur selle. Les plus légers d’entre eux étaient lestés afin de donner à tous les mêmes chances de gagner la course.

Le Bâtiment du Pesage est édifié en 1900 par l’architecte François Kips. Dès 1942, l’architecte Paul Breydel dote le site de plusieurs bâtiments et annexes modernistes dont, en 1951, la fameuse Annexe du Pesage.

Bâtiment à haute valeur patrimoniale, le Pesage a donc fait l’objet d’une restauration à l’identique de son enveloppe. L’extension réalisée par l’architecte Breydel a également été conservée et restaurée.

Demain

Le Pesage sera réhabilité, dans son volume existant, en une brasserie trendy familiale sur un concept novateur et inventif.

Le Pesage occupe naturellement une position centrale par rapport à la topographie des lieux. Ce qui en fait un lieu naturel de rendez-vous, de rencontres, d’échanges, de halte. On se retrouve au Pesage, on se pose au Pesage, on va se détendre au Pesage…

Le Pesage sera un lieu particulièrement apprécié des familles dont les jeunes enfants profiteront d’un espace de jeux sécurisé installé en bordure du bâtiment.

Le Pesage sera aussi un lieu intergénérationnel, ouvert à tous. Un espace de vie, d’échanges, de rencontres, de dialogue, d’expériences, de convivialité retrouvée entre amis ou en famille. On y dégustera, à toutes heures du jour, une cuisine faite de produits de qualité et du terroir. Une attention particulière sera portée aux produits simples et savoureux.

Fraichement restaurée, l’enveloppe est conservée et le projet prévoit :

  • l’entrée principale au niveau de la tour d’affichage ;
  • la cuisine située au rez-de-chaussée et sa logistique gérée à l’arrière du bâtiment ;
  • le restaurant sur deux niveaux, reliés par un escalier dans la salle et un escalier secondaire séparé.

Top