Implantée en bout de piste et en lisière de la zone boisée, la Maison de la Forêt sera le principal pôle d’accueil et d’information du public sur la Forêt de Soignes. Sa mission ? Sensibiliser à la protection de l’environnement et à la découverte de la faune et de la flore. Géré et animé en partenariat avec Bruxelles Environnement, ce nouveau bâtiment, de construction passive, essentiellement en bois, aura une vocation didactique et sera une véritable vitrine d’écocitoyenneté active.

Demain

Intégrée dans la zone boisée -en la préservant de manière à conserver la lisière- et située en bordure de piste, la Maison de la Forêt se veut un lieu d’accueil et d’information, un pôle didactique sur le thème de la forêt ainsi qu’un point de départ de balades en forêt pour les promeneurs et les groupes.

Ce nouvel espace pédagogique exemplaire, tant par sa programmation que par son mode de construction durable, joue un rôle prépondérant dans la fonction écologique, économique et sociale de la forêt. La Maison de la Forêt participe également à la fonction de Porte d’entrée de la Forêt de Soignes du site.

La Maison de la Forêt sera gérée en collaboration avec Bruxelles Environnement. Sa programmation sera complémentaire aux offres déjà existantes en la matière à Bruxelles.

Elle sera construite essentiellement en bois et sera accessible aux PMR. Elle regroupe : un accueil (140m2), une salle polyvalente (de 30m2), des sanitaires et un bureau d’appoint. En partie couvert, l’espace s’ouvre vers l’anneau, offrant un lieu de détente bien orienté.

Par sa fonction et son affectation, la Maison de la Forêt s’implante logiquement en zone forestière. Ce bâtiment se veut exemplaire et didactique sur la limitation des impacts sur la forêt. Les choix effectués sont performants au niveau énergétique et de construction durable, avec un impact environnemental minimum :

  • construction en bois ;
  • toiture éducative avec récupération des eaux de pluie ;
  • urinoirs secs et toilettes privilégiant l’utilisation des eaux de pluie ;
  • isolation performante et chauffage par une pompe à chaleur ;
  • ventilation mécanique contrôlée avec récupération de chaleur et rafraîchissement nocturne ;
  • protection contre la surchauffe grâce à une toiture débordante ;
  • accès limité depuis l’anneau.

Glissé au milieu des arbres pour s’implanter au mieux dans l’espace forestier auquel le bâtiment est dédié, ce projet, à la fois discret et convivial, implique des choix tels que :

  • la simplicité et la fonctionnalité ;
  • le bois, matériau durable, comme matériau principal ;
  • un seul niveau ;
  • une grande terrasse bien orientée, en partie couverte et accessible aux PMR.

La lisière de la zone boisée fait partie du projet de réaménagement de l’anneau et la Maison de la Forêt s’y intègre parfaitement afin de conserver son aspect originel.

 


Top